Cobalt Project 2016

Cobalt Project 2016

C’est dans les frimas de l’automne qu’un solide détachement de la SVO constitué d’une trentaine de membres s’est rendu à la Croix-sur-Lutry pour frapper aux portes de Cobalt Project.

Comme avant tout exercice, le rappel des règles de sécurité est primordial, les quelques bleus de certains des participants pouvant témoigner qu’on ne les répète jamais assez. Après ce passage obligé, les troupes sont réparties en deux et… franchissent la frontière pour entrer dans le territoire de la République Cobalt.

Deux groupes s’équipent consciencieusement et suivent avec attention le briefing de leur mission. Sur le territoire se trouvent des bornes de contrôle, charge à chaque équipe de les activer… après les avoir trouvées. Or, force est d’admettre que quadriller ce territoire de 28’000 m2 divisés en neuf districts ne se fait pas de façon si simple que cela.

Être méthodique est indispensable : le fort et le dépôt des bus, la ferme, la forêt… la partie nord est explorée. La troupe doit à présent pousser au sud, direction la plage, le camping et les docks, où des éléments ennemis sont déployés. Les tirs commencent à pleuvoir, les hommes tombent, sont remplacés, la bataille fait rage !

Plus d’une fois, chaque groupe a pu démontrer ses capacités à fixer l’ennemi, s’infiltrer en territoire hostile, et… se rendre compte que les directions données depuis la salle de briefing ne sont pas toujours très écoutées sur le terrain lorsque les billes pleuvent.

Les deux heures de combat réglementaires écoulés, le service intérieur achevé, le détachement SVO se retrouve pour le debriefing et le nécessaire moment consacré à la camaraderie entre les nombreux participants.

Groupement Lausanne

Photos (c) Sonia Pisu

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire