Assemblée générale SVO Lausanne; conférence de Monsieur Pierre-Alain Ruffieux.

Nous nous sommes retrouvés le 2 juin 2016, avec les camarades officiers du groupement Lausanne et nos invités, pour tenir nos assises annuelles à l’Hôtel de ville, en la salle du Conseil communal. Ce cadre magnifique, haut lieu de l’histoire lausannoise, constitue pour notre assemblée un parfait écrin alliant tradition et modernité, exactement comme le veut la philosophie de notre groupement.

C’est tout naturellement que notre président, le maj EMG Zimmermann, a ouvert la séance en invitant l’assemblée à se lever en mémoire des camarades disparus. Cette petite pensée, à la fois brève et profonde, cet hommage à peine murmuré en ont interpellé certains parmi nos invités, peu habitués à ce genre de rituel. Pour nous, il est fondamental. Il est le signe fort de notre appartenance à une communauté, du rôle qu’on y joue et de la place qu’on y a. Il est l’expression de ce vieil adage « on n’oublie pas les copains ! ».

Le rapport d’activité du comité est revenu de manière vivante et pleine d’humour avec force photos et moult récits sur les activités des derniers mois, que nous avons eu l’immense plaisir de partager avec à chaque fois, une trentaine de membres et d’amis de la SVO.

L’élection du comité 2016 a été bien courte ! La ferveur, l’engagement, l’enthousiasme toujours intacts de ses membres ont conduit à une réélection in corpore et sans hésitation. L’assemblée a manifesté son respect et sa satisfaction par de chauds applaudissements.

Assumant un premier exercice en sa fonction de trésorier, le plt Robin Grech a immédiatement convaincu par le soin, le détail et la précision apportés à la tenue de ses comptes, dont il a entièrement refondu la structure au profit de la transparence et de la compréhension. Et ce n’est pas le rapport des vérificateurs des comptes du lt-col Jacques-André Merle, du capitaine Marc Mostacci et du col EMG Jean-Pierre Schaller qui est venu contredire cela !

Le vin d’honneur de la ville et le buffet préparé par le comité et agrémenté de spécialités vaudoises ont fait le trait d’union avec la conférence de Monsieur Pierre-Alain Ruffieux, chef de la division Asile au Secrétariat d’état aux migrations, sobrement intitulée « Crise migratoire et politique d’asile en Suisse ». Le franc-parler de l’orateur, ses positions tranchées, l’énorme maîtrise de son domaine et ses déclarations parfois « off the record » ont suscité beaucoup d’intérêt à quelques jours seulement des votations fédérales. De son exposé, on retiendra surtout que « les personnes qui ont un besoin de protection doivent pouvoir faire reconnaître leur qualité de réfugié et obtenir cette protection », que dans tous les cas, « un examen  individuel, sérieux et approfondi est effectué par les autorités compétentes». Enfin, que « les personnes qui n’ont pas de raison de rester en Suisse dans le cadre de l’asile, le besoin de protection faisant défaut, doivent être renvoyées ».

Avec plus de 40 participants, nous pouvons être très satisfaits et fiers de cette soirée. Nous avons pu accueillir nos nouveaux membres dignement et stimuler l’échange, le débat d’idées et la camaraderie.

Merci à ceux qui année après année nous soutiennent par leur présence, leur confiance et leurs témoignages d’amitié.  Cela est important, non seulement pour les membres du comité en reconnaissance de leur engagement, mais aussi pour les jeunes officiers que nous tentons de mobiliser et d’intégrer dans notre communauté.

 

Premier-lieutenant Jean-Marie Dutoit, vice-président SVO Lausanne.

Laisser un commentaire