Assemblée Générale SVO Grp EST 2015, Noville

Le vendredi 22 mai, malgré les bouchons et autres accidents de la route, Noville a pu héberger, à la salle du battoir, notre AG de groupement. L’apéritif, déjà disposé, a permis aux membres d’entrer rapidement en contact et rendre l’attente plus agréable. Finalement, après 45 minutes, nous avons pu commencer notre assemblée. Frédéric Glutz, notre président, a salué les participants et invités et a parcouru en revue l’actualité nationale et internationale. Il met en exergue le travail continu des gardes-côtes italiens dans la prise en charge des réfugiés bravant la méditerranée. Au plan SVO, il met l’accent sur la participation aux activités de groupement, raison d’être de l’EST. Les conférences, le défilé du premier août et la visite de l’école de police de Savatan sont cités Pour 2015, plusieurs activités sont reconduites, une visite des caves l’Etivaz le 2 octobre et une conférence à l’hôtel Helvetie sur la police cantonale le 4 décembre viennent s’y ajouter.

La présentation de la révision des comptes 2014 par le suppléant, capitaine Philippe Furer, ne révèle pas d’irrégularités, la bonne tenue des comptes par le caissier et les autres membres du comité est mise en avant. Le bilan 2014, pertes et profits et le budget 2015 sont acceptés ainsi que les autres rapports.

L’élection statutaire est également acceptée avec une reconduite des postes de président (Maj Frédéric Glutz), de secrétaire (Maj Philipp Spring), de caissier (Plt Jérémie Ducrest), d’Ofs à disposition (Cap Nicolas Ritter et Plt Derek Grangier) jusqu’à l’AG 2016. Aucun membre de l’assemblée n’a souhaité se présenter. Une relève est prévue.

Notre président cantonal, Col Yves Charrière, prend ensuite la parole. La SVO reçoit enfin un drapeau officiel qui sera remis en mains propres à Wil ,St-Gall le vendredi 17 juillet. Il met l’accent aussi sur l’importance des commémorations, en particuliers les festivités à Avenches pour lesquelles la Br Inf 2 met à disposition des corps de troupe. Finalement, le nouvel effectif DEVA est abordé, et Yves Charrière insiste bien sur le fait qu’il ne faut en aucun cas plafonner les jours de service.

La conférence du conseiller national Yannick Buttet clos l’assemblée. Le thème DEVA reste de mise. L’armée et ses corps de troupes, surtout au sein des forces terrestres, se doivent d’être mobiles et nous retenons cette belle citation : «  mon grand-papa était dans ce trou, mon papa était dans ce trou, je veux donc être dans ce trou »

Laisser un commentaire