Promotions du 1er juillet 2016

Au nom de tous les membres de la SVO, nous tenons à vivement et chaleureusement féliciter pour leur promotion:

  • Lieutenant-colonel Etienne Guggisberg
  • Major Vincent Moullet
  • Premier-lieutenant Edouard Hediger
  • Premier-lieutenant Nicolas Heuberger
  • Premier-lieutenant Léo Lovey
  • Premier-lieutenant Sébastien Morattel
  • Premier-lieutenant Alexandre Nicod

N’oubliez pas de les féliciter de vive voix lors des prochaines activités!

La liste complète des promotions est disponible ici.

Si vous êtes membres de la SVO et n’êtes pas cités dans cette liste de membres récemment promus, veuillez s’il-vous-plaît nous le faire savoir!

Read More

Assemblée Générale du Groupement EST, Hôtel Helvetie Montreux, 27.05.2016

Pour cette dernière Assemblée sous l’égide du Major Frédéric Glutz, nous sommes retournés à l’Hôtel Helvétie, où tout avais commencé en 2011 pour notre nouveau comité. 5 années de travail passionné, d’événements hauts en couleur, tant sur la scène politique que militaire régionale et nationale.

Après des messages riches en émotions de notre président sortant, les activités réalisées sont relatées. Les thèmes furent variés (sécurité avec la conférence du Lieutenant-Colonel Alain Gorka, chef de la gendarmerie; politique nationale avec la conférence du Conseiller aux Etats Olivier Français).

Que de surprise lorsque le Colonel Luc Monnier nous remercia pour notre travail. La quantité d’informations à disposition pour nos éloges est toujours impressionnante, mais venant d’un officier du renseignement, ceci ne nous étonne nullement.

Le Capitaine Nicolas Ritter, officier à disposition du comité, a lui aussi toujours montré son dévouement au groupement. C’est par son force de persuasion qu’il a réussi a convaincre le Premier-Lieutenant Emmanuel Von Graffenried de former un staff fort d’une dizaine de jeunes officiers pour assumer pleinement ses nouvelles fonctions de président.

Ce dernier ne manqua pas d’insister sur l’engagement de chacun. Que celui-ci était nécessaire pour maintenir la qualité des activités du groupement à la hauteur de l’attente et des exigences des membres. Il ne s’agit pas de se dérober mais d’assumer un rôle et d’ainsi en faire profiter la société dans le bon sens.

Après une brève pause rafraîchissante (avoir un apéritif quasi continu durant une assemblée est un concept très fédérateur), le Conseiller National et Syndic de Montreux Laurent Wehrli nous exposa le réseau national de défense. Il sait de quoi il parle le chef des pompiers suisses! Cette interaction entre forces militaires, service sanitaire et moyen civils est un challenge.
L’armée reste le dernier rempart pour la défense du territoire. Laurent Wehrli souligne néanmoins que selon l’article constitutionnel, l’armée doit aussi assurer les ressources du pays. Beaucoup de nos concitoyens pensent toutefois que cette tâche est réservée aux moyens civils. Ma fois non!

Depuis 2 ans maintenant, la tradition d’un repas assis a pris le devant. Les apéritifs dînatoires rythmant notre vie professionnelle. Enfin le temps de s’asseoir et d’échanger avec son voisin sans faire tomber son verre ou sa cuillère de steak tartare.

Vive le groupement EST, vive la SVO, vive la Suisse!

IMG_0605 IMG_0606 IMG_0611 IMG_0612

Read More

Assemblée générale SVO Lausanne; conférence de Monsieur Pierre-Alain Ruffieux.

Nous nous sommes retrouvés le 2 juin 2016, avec les camarades officiers du groupement Lausanne et nos invités, pour tenir nos assises annuelles à l’Hôtel de ville, en la salle du Conseil communal. Ce cadre magnifique, haut lieu de l’histoire lausannoise, constitue pour notre assemblée un parfait écrin alliant tradition et modernité, exactement comme le veut la philosophie de notre groupement.

C’est tout naturellement que notre président, le maj EMG Zimmermann, a ouvert la séance en invitant l’assemblée à se lever en mémoire des camarades disparus. Cette petite pensée, à la fois brève et profonde, cet hommage à peine murmuré en ont interpellé certains parmi nos invités, peu habitués à ce genre de rituel. Pour nous, il est fondamental. Il est le signe fort de notre appartenance à une communauté, du rôle qu’on y joue et de la place qu’on y a. Il est l’expression de ce vieil adage « on n’oublie pas les copains ! ».

Le rapport d’activité du comité est revenu de manière vivante et pleine d’humour avec force photos et moult récits sur les activités des derniers mois, que nous avons eu l’immense plaisir de partager avec à chaque fois, une trentaine de membres et d’amis de la SVO.

L’élection du comité 2016 a été bien courte ! La ferveur, l’engagement, l’enthousiasme toujours intacts de ses membres ont conduit à une réélection in corpore et sans hésitation. L’assemblée a manifesté son respect et sa satisfaction par de chauds applaudissements.

Assumant un premier exercice en sa fonction de trésorier, le plt Robin Grech a immédiatement convaincu par le soin, le détail et la précision apportés à la tenue de ses comptes, dont il a entièrement refondu la structure au profit de la transparence et de la compréhension. Et ce n’est pas le rapport des vérificateurs des comptes du lt-col Jacques-André Merle, du capitaine Marc Mostacci et du col EMG Jean-Pierre Schaller qui est venu contredire cela !

Le vin d’honneur de la ville et le buffet préparé par le comité et agrémenté de spécialités vaudoises ont fait le trait d’union avec la conférence de Monsieur Pierre-Alain Ruffieux, chef de la division Asile au Secrétariat d’état aux migrations, sobrement intitulée « Crise migratoire et politique d’asile en Suisse ». Le franc-parler de l’orateur, ses positions tranchées, l’énorme maîtrise de son domaine et ses déclarations parfois « off the record » ont suscité beaucoup d’intérêt à quelques jours seulement des votations fédérales. De son exposé, on retiendra surtout que « les personnes qui ont un besoin de protection doivent pouvoir faire reconnaître leur qualité de réfugié et obtenir cette protection », que dans tous les cas, « un examen  individuel, sérieux et approfondi est effectué par les autorités compétentes». Enfin, que « les personnes qui n’ont pas de raison de rester en Suisse dans le cadre de l’asile, le besoin de protection faisant défaut, doivent être renvoyées ».

Avec plus de 40 participants, nous pouvons être très satisfaits et fiers de cette soirée. Nous avons pu accueillir nos nouveaux membres dignement et stimuler l’échange, le débat d’idées et la camaraderie.

Merci à ceux qui année après année nous soutiennent par leur présence, leur confiance et leurs témoignages d’amitié.  Cela est important, non seulement pour les membres du comité en reconnaissance de leur engagement, mais aussi pour les jeunes officiers que nous tentons de mobiliser et d’intégrer dans notre communauté.

 

Premier-lieutenant Jean-Marie Dutoit, vice-président SVO Lausanne.

Read More

Oui au Développement de l’Armée (DEVA)

Sans titre

La Société vaudoise des officiers soutient le DEVA.

Prise de position suite au vote positif du parlement et à l’annonce d’un référendum.

La SVO soutient le DEVA parce que

Les objectifs du DEVA sont :

  1. Améliorer la disponibilité, soit la capacité de mobiliser des troupes ;
  2. Améliorer la formation des cadres ;
  3. Equiper complètement l’armée ;
  4. Ancrer l’armée de façon régionale.

Une disponibilité améliorée parce que

Introduire à nouveau le principe de la mobilisation, résout le problème actuel qui ne permet pas une mise sur pied, même partielle, d’effectif. A ce jour, une telle opération n’est pas possible. Lorsqu’un appui est nécessaire, il s’agit d’appeler des effectifs déjà en service, ou de déplacer un service planifié afin d’anticiper un besoin particulier, pour une période déterminée.

Une meilleure formation des cadres parce que

Aujourd’hui, comme hier, un citoyen peut devenir un citoyen soldat en 4 à 5 mois, soit la durée d’une école de recrue. Il n’en va pas de même pour les cadres, dont la sélection et la formation doivent être de très haut niveau. Il est indispensable qu’ils acquièrent une expérience suffisante pour instruire, et conduire de façon adéquate.

Equiper complètement l’armée parce que

Les dividendes de la paix, un excès d’optimisme, des besoins supplémentaires et le changement des priorités au niveau fédéral, ont fait chuter le budget de la défense au niveau le plus bas de notre histoire. Le matériel est à un niveau quantitatif tel que l’armée ne peut plus être équipée dans son intégralité, même en se basant sur un effectif de 100’000 militaires. De plus de nombreux systèmes et matériels, arrivent en fin de vie et doivent être remplacés.

Ancrer régionalement l’armée parce que

La fédéralisation de l’institution depuis 2003, a eu pour effet de limiter l’influence cantonale, et les troupes, bien que parrainées territorialement ont peu à peu perdu cet attachement pourtant essentiel trait d’union entre la population et son armée.

En résumé

Le comité référendaire se trompe de cible,

  • Car cette réforme est indispensable pour que notre outil sécuritaire soit réadapté et soit réorienté dans la bonne direction.
  • Car les effectifs ne sont pas diminués de moitié, puisque les troupes libérées sont des réservistes qui n’accomplissent de toute façon plus de jour de service.
  • Car il introduirait la confusion dans la population, en opposant deux groupes dont les buts finaux sont les mêmes, principalement un outil sécuritaire adapté et performant.
  • Car l’éventuelle acceptation du référendum par le peuple n’aurait pour seul effet que le statuquo, et le recommencement du processus de planification.
  • Car il servirait les intérêts de groupes ou de partis opposés à l’armée, en s’appuyant sur des personnalités se prétendant « des défenseurs de la politique de sécurité ».

Au regard des arguments ci-dessus, la SVO , à l’instar des 24 sociétés cantonales d’officiers, et des 15 sociétés d’Armes se prononce en faveur du DEVA, et ne soutient PAS le référendum « Non à la réduction de l’armée »

Pour plus d’informations

Read More

Assemblée générale 2016

La 191e Assemblée générale cantonale de votre société s’est tenue le 9 avril 2016 à la Halle des fêtes de Payerne, commune qui nous offert un accueil digne de l’évènement, organisé brillamment cette année par le groupement Nord sous le commandement de son président, le lt col EMG Rouge.

M. Henchoz, conseiller municipal de Payerne, nous a expliqué à quel point l’armée est liée à notre commune hôte. En effet, grâce notamment à la base aérienne, ce sont plus de dix pourcents des emplois de la commune qui sont directement dépendants de la présence militaire.

La Présidente du Grand Conseil, Madame Meyer Keller, a nous a ensuite apporté le message des autorités cantonales, et n’a pas manqué de rappeler l’importance de l’engagement citoyen en faveur de la collectivité. Comme elle l’a précisé, la sécurité n’est pas l’affaire de quelques-uns, mais celle de tous ! Les membres de la SVO ne feront pas défaut et notre engagement sera solide !

Lors de son rapport, notre président, le col Charrière, a présenté la réception du drapeau cantonal. C’était également l’occasion de présenter et remercier les adj Marc Meier et Cédric Freisse, qui ont accepté bénévolement la charge de porte-drapeau de notre société. Qu’ils soient cordialement remerciés !

Si la rétrospective 2015-2016 a été riche, notre président a également rappelé les défis qui nous attendent en vue de la réforme DEVA. Défis associatifs sous l’angle du recrutement avec la décentralisation des écoles d’officiers, mais aussi politiques avec un possible référendum contre la réforme que nous attendons.

Read More

Promotions du 26 avril 2016

Au nom de tous les membres de la SVO, nous tenons à vivement et chaleureusement féliciter pour sa promotion:

  • le Premier-lieutenant Adrien Dutoit

N’oubliez pas de le féliciter de vive voix lors des prochaines activités!

La liste complète des promotions est disponible ici.

Si vous êtes membres de la SVO et n’êtes pas cités dans cette liste de membres récemment promus, veuillez s’il-vous-plaît nous le faire savoir!

Read More